20 milliards d’euros d'échanges commerciaux entre la Turquie et la France à

20 milliards d’euros d'échanges commerciaux entre la Turquie et la France à

Le 5 janvier, le président turc Recep Tayyip Erdoğan et une délégation ministérielle turque se sont réunis avec des représentants de la communauté d’affaires française lors d’une réunion organisée à Paris par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF International) et soutenue par ISPAT.

Lors de son allocution au cours de la réunion, le président Erdoğan a présenté aux membres du MEDEF un aperçu de l’environnement d’investissement en Turquie. Il les a par ailleurs invité à stimuler leurs investissements et à bénéficier des incitations à l’investissement lucratives qui étaient disponibles. Le chef de l’État a souligné que son pays est la 13ème puissance économique mondiale et la 5ème plus grande en Europe en termes de PIB en PPP, tandis que la France est la 5èmepuissance économique mondiale et la 2ème en Europe. Sur la base de ces mesures, le président Erdoğan a déclaré que le volume actuel des échanges commerciaux, qui s’élève à 13,5 milliards de dollars US, est inférieur au chiffre qui devrait être le sien, ajoutant que la Turquie et la France devraient s’efforcer d’atteindre un volume d’au moins 20 milliards d’euros. 

« L’économie turque a connu une croissance supérieure aux prévisions, soit 11,1 pour cent au troisième trimestre de 2017 et 7,4 pour cent dans l’ensemble au cours des neuf premiers mois de l’année. Nous aurons probablement un taux de croissance annuel de plus de 7 pour cent en 2017, ce qui fera de la Turquie l’économie la plus dynamique des pays du G20 et de l’OCDE », a-t-il ajouté.

Le montant d’IDE des entreprises françaises en Turquie a atteint 7 milliards de dollars US au cours des 15 dernières années. En juin 2017 par exemple, environ 1 500 entreprises à capitaux français ont opéré en Turquie. Conformément aux objectifs de la Turquie pour 2023, les entreprises françaises ont soumissionné à 13 appels d’offres dans divers secteurs, notamment le transport, l’énergie et les technologies environnementales. Parmi les exemples récents de coopération entre les entreprises des pays, on peut citer les accords conclus entre Airbus et Türksat, ASELSAN, ROKETSAN et EUROSAM et les organismes de crédit à l’exportation de Turquie et de France. La visite du président Erdoğan en France a également permis la signature d’une déclaration de volonté entre Turkish Airlines et Airbus.